ACCUEIL

"La plus grande force du corps humain est sa capacité d'autoguérison, mais cette force n'est pas indépendante de notre système de croyances...tout commence par une croyance" - Albert Einstein

 

Les êtres qui prétendent ne pas souffrir, croient s'endurcir en masquant leurs émotions, mais ne sont pas guéris, vu qu'ils refusent d'admettre leurs blessures. Ils sont ces affligés silencieux qui couvent leur maladie. L'Intelligence suprême qui gère la vie dans les Univers, a dispersé au sein de l'humanité une infinité d'âmes de prédilection dont le rôle est d'interpeller, éveiller et soigner.

Si certains êtres blessés ne daignent pas recevoir la grâce divine, ni se dévoiler, ni s'améliorer, comment la Vérité peut-elle enfin interagir en eux ? Comment la guérison intérieure peut-elle s'initier puis s'installer ?

"Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin" - Carl Gustav Jung 

 

Qui fait appel à mes services ?

Parmi les âmes qui avouent leur mal-être ou leur souffrance, les plus honnêtes sont les mieux disposées à fournir les efforts nécessaires. De ces derniers dépendent les améliorations notables qui encourageront les plus opiniâtres à poursuivre le processus d'autoguérison.

J'obtiens d'excellents résultats avec les personnes "bénies*" et de bons avec les personnes ouvertes**. J'apaise et procure de l'espoir aux autres.

Dans tous les cas, mon intervention est bénéfique au bien-être intérieur, mental et spirituel. Ce dernier est un des facteurs décisif d'un bon état de santé***. Il est aussi un facteur déterminent de la Conscience Universelle pour quiconque daigne tenir compte du message livré par son mal-être ou sa maladie.

 

(*) Cette catégorie ne comprend pas les personnes athées. Elle inclut :

- les personnes bienveillantes, animées par une vraie foi spirituelle libre et non-religieuse (la foi du cœur)

- les croyants Laïques qui sont aptes à reconnaître le bien fondé de la Science Spirite lorsqu'elle est utilisée comme il se doit par des Messagers de Lumière et aussi la véracité de la Science Quantique.

(**) Cette catégorie concerne les personnes Agnostiques qui sont sensibles à la beauté de la Nature et de l'Univers, respectueuses d'autrui et désireuses de percevoir et découvrir la Science Cosmique. Leur bonté du cœur les conduit à recevoir la Bénédiction Universelle, sans pour autant appartenir à une quelconque institution religieuse ou spirituelle. Je précise que le qualificatif "Bénies" ou "Agnostiques" n'a rien à voir avec le Baptême religieux, car pour ma part, peu importe que la personne soit baptisée ou pas.

 (***) Selon les termes de la Déclaration de Jakarta de 1997.

 


Pourquoi faire appel à mes services ?

Les soins individuels et en groupe que je prodigue ne sont pas à comparer à ceux des praticiens du secteur médical ou paramédical, ni à ceux des thérapeutes des médecines traditionnelles ou alternatives. Les soins que je dispense à des petits groupes de personnes, à travers mes cercles vibratoires ne sont pas à comparer avec ceux des psychologues ou psychothérapeutes et encore moins avec les services rendus par diverses institutions sociales liées à la fonction publique.

Le médecin a une perception allopathique du corps humain.

L'auxiliaire médical a une approche allopathique des soins du corps (kinésiologie) ou du mental (psychisme).

En tant que médium-guérisseuse, j'ai une perception extra-sensorielle de l'Âme et de l'Esprit.

En tant que chamane, j'ai une approche chamanique du Corps, de l'Âme et de l'Esprit.

En tant qu'Être de Lumière, je suis axée sur le centre d'énergie du Cœur.

En tant qu'élue de prédilection du monde irrationnel, j'apporte un complément de soins aux personnes sensitives qui ont besoin d'Amour Christique et ne peuvent le trouver que chez des personnes extra-lucides qui se consacrent à leur Mission.

Ainsi, je suis ouverte à toute collaboration pour démontrer que la volonté de Dieu est bien dans la communion fraternelle et non dans la division. Peut-on prétendre être spécialiste de la santé humaine en occultant le besoin de Croyance, de Liberté et d'Amour Universel  ? La vérité est dans le libre arbitre de chacun. De leur éveil de conscience dépend le futur de tous. Vérité et Conscience individuelles et collectives sont-elles les prérequis de la vraie politique de santé publique propice à la coopération plutôt qu'à la division ? Les dirigeants doivent-ils obstinément continuer de diviser ou bien enfin, favoriser l'union ?

La nécessité d'une prévention

Lorsque tout semble aller assez bien, il est sage de faire sa propre prévention en écoutant son corps et son âme. C'est le moment opportun pour me rencontrer afin d'anticiper le plus possible.

Il faut savoir que le mal-être n'arrive pas par hasard, mais qu'inconsciemment il évolue selon la fréquence, la nature et l'intensité de résonnance de vos pensées et de vos actes durant une longue période. Comme on entretient son corps, il est juste de se soucier aussi du bien-être de son âme et de son esprit, car ils forment ensemble le trio indissociable pour l'équilibre des corps subtils.

"Chacun a un sentiment de ce qui devrait être, de ce qui pourrait être, de ce qu'il pourrait être. Ne pas tenir compte de cette intuition, s'en écarter et s'en éloigner, c'est faire fausse route. C'est s'engager dans la voie de l'erreur et, à plus ou moins long terme, déboucher dans la maladie" - Carl Gustav Jung

 

Origine de la maladie

À la lumière de certaines vérités gnostiques antiques, qui se sont à nouveau révélées lors de diverses découvertes scientifiques depuis l'an 2000, on sait dès 2007 (de façon démocratique) que la maladie est induite par un désordre informationnel. La maladie ne prend pas naissance dans le corps physique. C'est la pensée (les mauvaises croyances ou l'absence de croyance), les émotions négatives et le mode de vie inapproprié qui, sous l'influence d'une partie du subconscient, abaissent les énergies vibratoires naturelles (immunité). Le parasitage anti naturel qui en découle affecte au fil du temps l'âme et consécutivement, l'atome, la cellule, les cellules, l'organe, plusieurs organes, tous les organes. Toute douleur ou maladie qui se matérialise dans le corps physique a donc une origine émotionnelle et spirituelle, plus ou moins ancienne.

La colonisation de la psyché par les énergies malveillantes que le sujet a inconsciemment appelées durant un certain temps, favorise ou aggrave la maladie. Comprendre l'origine de la douleur ou de la maladie et vouloir apprendre à l'accepter, l'endiguer ou l'éradiquer fait cheminer efficacement vers l'autoguérison.

La maladie est une entité astrale

La maladie est une entité astrale qui a sa propre histoire : celle de vos pensées, peurs, refoulements, culpabilité, rancœurs, jalousies, intolérance, privations, excès, haine et aussi celle de vos actes. Votre mal-être trouve aussi parfois sa source dans la mémoire karmique (vie antérieure, génétique ancestrale de l'incarnation présente).

La maladie a aussi son propre cycle de vie. Vu que les égrégores malveillants s'attachent à tout ce qui est négatif ou obscur, alors vous comprenez qu'ils sont à l'origine de vos maux. Ce sont eux qui a force, font naître et se développer la maladie. Il faut donc apprendre à stopper immédiatement toute pensée négative et la reformuler de manière positive. Vos pensées et vos actes doivent être en harmonie. Mon rôle de chamane est de renvoyer ces entités dans leur plan, par le biais de rituels adaptés.

"Je ne suis pas ce qui m'est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir" - Carl Gustav Jung

 

La guérison de l'âme par la voie spirituelle

L'équipe inter-dimentionnelle toute entière participe au processus de votre autoguérison.

Votre quête d'autoguérison requiert des qualités et aussi des efforts d'autant que la plupart d'entre vous n'est pas initié(e) à la spiritualité et n'a pas commencé son ascension spirituelle (au sens universel et quantique du terme).

Souvent victime de la confusion spirituelle et religieuse ou simplement indifférent(e) à ce sujet, vous êtes influencé(e) par de nombreuses superstitions. De surcroît, vous vous laissez gouverner par le mental à travers de nombreux égrégores que vous nourrissez inconsciemment. J'interviens sur ce point crucial pour vous informer, vous mettre en confiance, puis nettoyer, rééquilibrer et harmoniser vos énergies.

J'ai aussi un rôle d'instructrice en ce qui concerne la divulgation de la connaissance mystique qui va faciliter la connexion à vous-même. La guérison de l'âme sous-entend aussi la guérison des marques karmiques résiduelles nées dans votre passé lointain (cycles des vies). Entendez qu'il s'agit de maux profonds ou de schémas répétitifs gênants qui n'ont pas été totalement traités durant les incarnations ou les désincarnations successives.

J'obtiens les solutions subtiles à appliquer lors des séances de soins, sous la forme d'énergie régénératrice nécessaire à votre bien-être. Plus votre niveau vibratoire est élevé, plus facile est la validation de votre autoguérison.

Vous aider à accroître vos vibrations spirituelles fait partie intégrante de mes fonctions de guérisseuse-chamane (voir Soins Individuels/programme de guidance).

"Il existe dans l'univers une force incommensurable et indescriptible. Cette force, les chamans l'appellent l'intention et absolument tout ce qui existe dans l'univers est relié à l'intention" - Carlos Castaneda

 

 

La guérison spirituelle n'est pas miraculeuse

L'autoguérison n'est pas un miracle, mais simplement une des lois de l'Univers.

À l'origine, tout Être est naturellement pourvu du don de s'autoguérir qui s'active lorsque l'âme incarnée acquiert la conscience et la sagesse qui lui confèrent la faculté de s'accorder énergétiquement avec l'Univers. Le bénéfice d'une thérapie de l'âme en terme de mieux-être, varie pour chaque personne. Il est parfois immédiat, c'est-à-dire perceptible dès la fin de la première séance. Cependant la plupart du temps, plusieurs séances sont nécessaires lorsque la présence des blocages, des maux ou des tensions, est ancienne. Vous comprenez donc que plusieurs séances espacées dans le temps sont conseillées.

Seul le médecin allopathique peut agir chimiquement sur le corps avec un résultat rapidement visible, mais la cause première du mal reste à traiter.

Sachant qu'il faut soigner l'esprit pour rétablir l'harmonie et tenter de guérir le corps, j'agis directement sur votre âme. Les hautes vibrations lumineuses que je reçois de la part de mes Guides et des animaux de pouvoirs, me permettent de créer une puissante synergie salutaire entre les énergies vibratoires des cristaux, des végétaux et les fréquences sonores harmoniques.

Le corps reconnait bien ce langage, car il est vibration et que tout est vibration dans l'Univers auquel chacun de nous est multi-dimensionnellement relié.

 

 

Quel mal soigner et quand le soigner ?

Le tableau ci-dessous fait apparaître (par tranches d'âges approximatives) :

- des lignes (non colorées) qui correspondent soit aux différentes manifestations du mal-être, soit à la période propice où il est utile de me rencontrer, pour solutionner une difficulté fortuite (curatif).

- des lignes (colorées en vert) qui correspondent à des soins holistiques préventifs où il est utile de me rencontrer pour suivre l'apprentissage spirituel à travers des soins et des activités qui ont lieu avant même de rencontrer la difficulté.

 

Il met donc en évidence deux façons de se soigner :

1) se soigner tardivement ou dans l'urgence (curatif)

J'interviens quel que soit le niveau vibratoire de la personne se plaignant d'un mal-être déterminé.

Plusieurs séances sont nécessaires pour un rééquilibrage optimal. Il est judicieux d'apprendre à manifester sa gratitude envers le monde irrationnel. Que vous ayez une croyance ou aucune, vous serez encouragé(e) à mettre de l'amour et de la lumière dans vos pensées et vos actes, afin d'interagir avec la dimension supérieure de votre être.

2) se soigner par anticipation

Les lignes colorées en vert dans le tableau ci-après constituent le travail des soins prodigués à titre préventif.

Si l'on valide les expériences (échecs et réussites) dans la conscience, les sources de perturbations du bien-être sont moindres. En conséquence, la santé spirituelle s'édifie peu à peu. Plus vite vous acquérez une certaine sagesse de l'âme (qui vous confère un début d'inter-dimensionnalité), plus vite le programme d'autoguérison peut commencer.

 

Les accidents et maladies qui s'immiscent malgré la voie holistique préventive ainsi décrite, sont traités par la médecine allopathique qui a un objectif de santé publique directement lié à la politique gouvernementale et administrative de notre pays.

 

 

Tableau des Soins Préventifs

Tableau non-exhaustif des troubles et soins de l'âme dans le processus d'autoguérison spirituelle

Prévention

Bébé /Maman

 

Prévention

Enfant*

 

 

 

Prévention

Adolescent

 

 

 

 

 

 

Prévention

Adulte

 

 

 

 

 

Prévention

Senior

 

 

 

 

 

 

gestation

< 2 ans

 

3-7 ans

8-10 ans

 

 

 

11-14 ans

15-19 ans

 

 

 

 

 

 

21-25 ans

26-56 ans

 

 

 

 

 

57-62 ans

63 et +

 

 

 

 

 

Conscientisation spirituelle de la relation d'amour

Connexion prénatale - maternité

 

Accompagnement et optimisation du développement imaginaire

Hyperactivité, peurs nocturnes, difficultés à s'endormir, difficultés scolaires, manque de concentration, manque de confiance en soi, énurésie nocturne (+5 ans), enfant colérique...

 

Découverte de soi / anticipation sur la vie qui se profile / orientation

Timidité, estime de soi, confiance, phobies, anxiété, stress, manque de concentration, insomnie, fatigue, difficultés de communication, conflit enfant-parent, cauchemars, agressivité, échec scolaire, allergies, choix de vie pour l'avenir, humiliation, sentiment d'abandon ou de rejet, déprime...

 

Mon chemin, ma mission, ouverture aux autres

Idem adolescent avec en plus : troubles physiques (douleurs, raideurs), difficultés relationnelles (couple, soucis familiaux, au travail, stress émotionnel, frustration, culpabilité, peurs, angoisse, trahison, solitude affective, insomnie, fatigue chronique, allergies, hypertension, maux de tête, troubles digestifs...)

 

Préparation au futur cosmique (départ vers l'autre monde)**

Idem adulte avec en plus, le caractère récurrent lié au vieillissement. Renforcer les énergies, régénérer les cellules. Vaincre la peur de la mort et les tabous qu'elle engendre. Corriger l'éventuel défaut d'accomplissement de la Mission terrestre tardivement identifiée. Accompagner dans la conscience universelle les parents plus âgés dont l'espérance de vie est courte. Vous montrez ainsi l'exemple aux plus jeunes.


(*) enfants et adolescents avec l'accord des parents.

(**)  ceci ne veut pas dire que l'on s'apprête à partir, qu'on le désire ou que force le destin. Cela signifie que l'on se prépare et que l'on prépare la famille au cas où l'on serait rappelé(e) par  la source plutôt que prévu, alors même que l'on est bien portant. Cala surprend  l'homme occidental, car il est le moins spirituel des peuples de la Terre.

 

Les affections spécifiques

À caractère affectif ou émotionnel

Indépendamment des tranches d'âges et des affections et troubles cités dans le tableau ci-dessus, la famille est frappée en plus par les épreuves de la vie qui atteignent les âmes les plus sensibles.  Il s'agit de la séparation, de la perte d'emploi, de la maladie et du deuil (parents ou fratrie).

 

Je peux apporter le bien-être spirituel et physique aux personnes désireuses de lutter contre les effets secondaires consécutifs entre deux séances de chimiothérapie ou radiothérapie. J'aide certaines de ces mêmes personnes à cheminer sur le plan spirituel, dans le but d'accepter leur maladie et de planifier une nouvelle façon de penser qui les aidera à croire à la validité de leur complète rémission (vu que la guérison est aussi une croyance).

 

À caractère intrusif

On veut parler ici du mauvais œil ou bien des forces négatives qui occasionnent des mésaventures répétitives. Cette infortune qui s'enracine et qui fait craindre l'occurrence d'un contrôle mental ou d'une emprise maléfique est variablement inhérente à une cause personnelle (étrangère à la famille), ou transgénérationnelle (qui vous lie à vos ancêtres familiaux), ou enfin karmique (le cycle de vos vies antérieures).

 

 

Le résultat des soins dépend aussi de vous

"Si quelqu'un désire la santé, il faut d'abord lui demander s'il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l'aider" - Hyppocrate

Pour que la séance de soins soit la plus fructueuse possible, la personne qui fait appel à mes services devrait s'abstenir de :

- douter de ce qu'elle ne connaît pas

- trouver futile ou obscur un rituel qui lui semble bizarre parce qu'elle ne le comprend pas

- s'interroger sur mes paroles et gestes pendant les rituels. Elle doit coopérer et rester centrée sur elle-même.

- vouloir obtenir des informations sur mon savoir. La distribution de ce dernier étant l'unique responsabilité des Plans de Lumière.

 

Le processus d'autoguérison peut être plus ou moins long suivant les personnes.

Le résultat des soins dépend de l'implication et de l'ouverture d'esprit de chacun au monde invisible. Une personne qui aura effectué un cheminement intérieur et sera ouverte aux soins en ayant compris les messages, aura de bien meilleurs résultats.

 

Je compte sur votre désir :

- d'ouvrir votre cœur et de lâcher prise

- de comprendre ce qui ne va pas

- de changer votre façon de penser et de fonctionner pour éviter de raviver la cause de votre mal-être.

 

 

Définition de la santé et droits des peuples au mieux-être

1) La constitution de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

La 48e édition de la constitution de l'OMS éditée en 2014 précise à la page 1, je cite : "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement à une absence de maladie ou d'infirmité. La possession du meilleur état de santé qu'il est capable d'atteindre constitue l'un des droits fondamentaux de tout être humain quelles que soient sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa condition économique ou sociale".

 

2) La charte d'Ottawa pour la promotion de la santé de 1986

Voir page 4, paragraphe "Réorientation des services de santé", je cite : "...Les services de santé doivent se doter d'un mandat plus vaste, moins rigide et plus respectueux des besoins culturels, qui les amène à soutenir les individus et les groupe dans leur recherche d'une vie plus saine et qui ouvre la voie à une conception élargie de la santé, en faisant intervenir, à côté du secteur de la santé proprement dit, d'autres composantes de caractère social, politique, économique et environnemental...".

 

3) La Déclaration de Jakarta de 1997 sur la priorité pour la promotion à la santé au XXIe siècle.

Voir paragraphe 4, je cite : "Les moyens de communication traditionnels et les nouvelles technologies contribuent à ce processus. Il faut aussi trouver de nouvelles manières d'exploiter les ressources sociales, culturelles et spirituelles en faveur de la santé".

 

4) Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (1966 - ONU)

Voir article 15 relatif au droit scientifique et culturel.

L'UNESCO définit le terme "culturel" de la manière suivante : "Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels, matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts, les lettres et les sciences, les modes de vie, les lois, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances".